Ehpad Paris

Un EHPAD recherche un musicothérapeute pour remplacer un départ. Il s’agit de deux heures d’intervention par semaine auprès d’un public âgé en unité de vie protégée (donc auprès de résidents souffrant de troubles psycho-comportementaux avancés – réceptifs pour la plupart à la musicothérapie).

L’heure de transmission supplémentaire n’était pas rémunérée à la musicothérapeute, mais sont essentielles à rédiger dans le logiciel de soins (NetSoins), possibilité de faire des groupes plus courts pour que les transmissions entrent dans les 2h de présence.

La musicothérapeute qui intervient chez nous depuis des années est appréciée et repérée par les résidents bénéficiant de ses ateliers ainsi que par les familles et les salariés. Elle a réalisé des bilans pour chaque résident de ses groupes afin que son successeur ait des éléments.

Comme évoqué, la psychomotricienne, l’animatrice et moi-même (psychologue) sommes convaincues des bienfait